imm imm imm

BIOGRAPHIE

Les Debuts

 

C'est dans la ville de Cernikovice que Jaroslav Plasil découvre le monde du football. Il demontre rapidement un talent certain pour le ballon rond. Ses performances techniques au dessus de la moyennes lui valent un poste dans la catégorie « Moins de 16 ans » du Championnat du Monde.

A l’approche de ses dix sept ans, il est admis au sein du centre de formation de l'AS Monaco FC.

 

Il participe à son tout premier match en première division en 2001 ou il ne disputera au total que huit matchs a cause du fait que l'effectif de l'AS Monaco était déjà au complet. Afin de permettre Jaroslav de d’exprimer  tout son talent et d'affiner ses techniques, celui-ci est « prêté » à l'USC ou Union Sportive de Créteil au mois de janvier 2003 ou il participera à quatorze matchs en deuxième division.

 

Il retourne au sein de l'AS Monaco en juin 2003. il participera à 34 des 38 matchs dont environ une dizaine dans le cadre de la Ligue des Champions.

En 2003, il joue beaucoup plus, puis en 2004, il devient titulaire avec le départ de Jérôme Rothen.

 

Le 5 novembre 2003, Jaroslav Plašil marque son premier but en Ligue des champions d'un lob tiré à 25 mètres des buts dans le match opposant l'AS Monaco au Deportivo La Corogne.

 

Avec son équipe nationale, Jaroslav Plašil s'est imposé comme titulaire sur le flanc gauche.

 

Avec Osasuna

 

En août 2007, il s'engage avec Osasuna dans le championnat d'Espagne. Le 5 décembre 2007, lors de la duxième journée de Liga Jaroslav Plasil marque son premier but contre le FC Seville à la 18e minute, ce qui permet à son équipe d'ouvrir le score. Le 2 décembre 2007, lors de la 14e journée, Jaroslav Plasil marque à la 47e minute du match opposant son équipe à La Corogne et leur permet d'obtenir une victoire deux buts à un.

 

Il marque également à la 46e minute le 23 décembre 2007, lors de la 17e journée contre le RCD Majorque. Le 10 février 2008, Jaroslav Plasil marque son dernier but de la saison lors de la 23e journée contre le Real Saragosse.

Au bilan de sa saison, il a marqué trois de ses quatre buts entre la 46e et la 47e minute des matches.

 

Pour la saison 2008-2009, le 21 décembre 2008 lors de la 16e journée, Jaroslav Plasil marque son premier but dès la 7e minute contre Getafe. Le 22 février lors de la 24e journée Jaroslav Plasil marque à la deuxième minute du match contre Numancia. Le 22 avril 2009, lors de la 32e journée de championnat, Jaroslav Plasil marque à la 18e minute contre Malaga. Le 31 mai, pour la dernière journée de la saison, Jaroslav Plasil marque son dernier but avec Osasuna à la 15e minute contre le Real Madrid.

 

Aux Girondins de Bordeaux

 

Le 8 juillet 2009, il signe avec les Girondins de Bordeaux, champions de France en titre, un contrat de quatre ans. Le montant du transfert s'élève à trois millions d'euros.

Le 23 janvier 2010, Jaroslav Plasil marque son premier but de la saison en seizième de finale de la Coupe de France. En effet, dès la deuxième minute, Jaroslav Plasil tente une frappe des 25 mètres qui trompe Thierry Debès. Le 26 janvier Jaroslav Plasil donne la victoire à son équipe en marquant contre Le Mans à la 49e minute. Il profite d'un tacle manqué de Joao Paulo et d'une absence de marquage pour mettre le ballon au fond des filets d'un plat du pied gauche.

 

Le 15 septembre 2009, il inscrit son premier but en Ligue des champions avec les Girondins de Bordeaux contre la Juventus.  Le 17 avril 2010, Jaroslav Plasil marque contre l'Olympique lyonnais : il n'est pas attaqué aux 25 mètres et déclenche une puissante frappe coup-de-pied qui vient se loger dans la lucarne droite de Hugo Lloris.

Lors de la deuxième journée de la saison 2010-2011, Jaroslav Plasil marque le premier but des Girondins pour la saison contre le rival Toulouse suite à une « Madjer ».

Grâce à Jaroslav Plasil, Bordeaux inscrit beaucoup de but sur coup-franc et corner.

Bordeaux bat l'AJ Auxerre par trois buts à zéro et Jaroslav Plasil marque le troisième but d'une frappe enroulée en dehors de la surface. La semaine suivante Jaroslav Plasil confirme en marquant contre le Stade brestois 29.

 

Le 25 mars, Jaroslav Plasil joue un match de qualifications pour l'Euro 2012. En cas de victoire la République tchèque peux revenir à hauteur du leader du groupe, mais une défaite deux buts à un les en empêche à cause d'un doublé de David Villa. Lors du match, Jaro marque d’une frappe rectiligne tirée du pied gauche à vingt mètres des buts qui trompe Iker Casillas.

Contre Saint-Étienne, Jaroslav Plasil marque suite à un relâchement du ballon par Jérémie Janot.

 

Jaroslav Plasil est élu meilleur girondin de la saison avec Cédric Carrasso. Le 9 juillet 2011, lors d'un match amical face a Lille (1-1), Francis Gillot, le coach du FCGB, lui confie le brassard de capitaine suite au départ d'Alou Diarra à Marseille.

Le 13 juillet 2011, il prolonge son contrat et il est donc Girondin jusqu'en 2015.

Le 6 août 2011, Le nouveau capitaine assiste à la défaite de son équipe contre les verts de Saint-Étienne 2-1 lors de la 1 ère journée de la saison 2011-2012 mais néanmoins cette défaite Plasil montre sa positivité pour le prochain match. Les deux journées suivantes contre Lorient et Auxerre, le capitaine délivre deux passes décisives.

Le 3 septembre, Plasil marque pour sa sélection contre l’Écosse lors des matchs d'éliminatoires de l'Euro 2012. Le 6 septembre, il fait une passe décisive à Michal Kadlec sur corner contre l'Ukraine. Plasil devient un cadre de sa sélection et aussi de son club les Girondins de Bordeaux.

 

Le 1 octobre, Plasil délivre une passe décisive à Michael Ciani contre Montpellier.

Le 4 décembre, le capitaine girondins inscrit un but en 15 secondes contre Nancy soit le but le plus rapide de la saison, il délivre d'ailleurs dans ce même match sa 4ème passe décisive à Carlos Henrique.

(Source et extraits-Wikipedia)

 

 

 

 

carierrs_button carierrs_button carierrs_button